Rejoignez le Collectif 24H Sans Nous à Saint Etienne !

Publié le par La journée sans immigrés : 24h sans nous


Le collectif LJSI stéphanois a le plaisir de vous convier à la réunion de préparation du 1er mars 2011

  
LA JOURNEE A ZERO EURO : 24H SANS NOUS A SAINT ETIENNE !

  • Réunion publique le 19/02/11 de 10h30 à 11h30 à la Bourse du Travail,
    10, cours Victor Hugo à St Etienne

Fort des constats de la journée 2010, le collectif de St Etienne souhaite faire du 1er Mars une occasion d'échanges, d'information et de convivialité. Nous vous présenterons lors de la réunion le programme élaboré dans ce sens pour la journée du 1er mars 2011 !

Des tracts, des tee-shirts et des rubans jaunes - symbole de solidarité avec le mouvement - seront disponibles lors de la réunion publique. Vous aurez également la possibilité d'adhérer à l'association afin de nous soutenir durant toute l'année 2011.

P1020194.JPG

Soirée de soutien LJSI du 27/02/10 au Pouchkin Kafé


Le collectif stéphanois sera présent pour répondre à vos interrogations, vous donner les pistes de recherches et de réflexion sur l'année qui vient de s'écouler et ses perspectives d'actions futures. 

  • Nous refuserons toujours les stéréotypes qui menacent notre cohésion sociale. 
  • Nous refuserons toujours que les bienfaits passés, présents et futurs des immigrés qui ont toujours construit la France soient ainsi niés d’un trait.
  • Notre action citoyenne a pour objectif la mise en valeur de l’apport de chacun d’entre nous à la prospérité générale. Nous avons tous le pouvoir d’agir sur notre avenir alors, prenons-le !
  • Pour la deuxième fois en France, nous décidons de ne pas participer à la vie de la Cité.


LE 1ER MARS 2011, POUR CEUX QUI LE PEUVENT, N'ALLONS PAS TRAVAILLER ; ET POUR TOUS CESSONS DE CONSOMMER !!! 

Rachida  pour le collectif LJSI 24h sans nous à Saint Etienne !

 

Commenter cet article

Xavier 15/02/2011 19:41



Plusieurs étrangers se sont cachés dans cette photo, saurez vous les retrouvez ?


Le parisien c'est facile, mais les lyonnais c'est plus dur...