Pourquoi je rejoins la journée sans immigrés par Barbara

Publié le par La journée sans immigrés : 24h sans nous


Je soutiens  "La Journée sans immigrés : 24h sans nous" et le 1er Mars 2011 ce sera sans moi !

Parce que pour moi, Lepen et Sarkozy sont des chantres de ce grand déni de réalité : tout faire pour invalider la présence et l'existence de Français musulmans, Noirs, Arabes de faciès...

Photo-131--1-.jpeg

A nous, aussi, en plus du débat sur l'immigration, la fermeture des frontières, l'apport de l'immigration, de poser, dire, redire, affirmer ce qu'ils refusent d'accepter et sur quoi ils font tout pour revenir : Nadir, Souâd, Karim, Idriss sont aussi français que Carla ou Nicolas, Eric ou Brice, ont les mêmes droits et les mêmes devoirs.

Il faut refuser l'amalgame, le mélange des débats. Faire comprendre qu'un jeune diplômé d'origine maghrébine contraint de s'émigrer en Grande-Bretagne pour bosser, faute de bon faciès en France, coûte au pays bonbon, et qu'accepter de jeunes diplômés formés à l'étranger en France est mieux qu'une bonne affaire pour le pays...

Ils n'ont pas avalé la pilule, mais pourtant il faut bien l'admettre. L'autre, c'est l'apport de l'immigration. C'est sur la confusion que se porte le discours des canailles, sur le mélange et l'amalgame.

Barbara, sympathisante du Collectif


Publié dans Notre position

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article